Bienvenue Invité sur Le Forum des Supporters de l'Equipe de France
 
AccueilSite des Irrésistibles FrançaisFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le déplacement

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Aboulelefrix

avatar

Nombre de messages : 1093
Localisation : Banque
N° de membre 2013 : 002

MessageSujet: Re: Le déplacement   Mer 28 Juil - 14:33:46

Les restrictions de l'UE/EEE en matière de sécurité des bagages à main stipulent que les bagages à main contenant des produits liquides, des gels, des pâtes, des lotions ou des cosmétiques liquides DOIVENT être présentés au contrôle de sécurité de l'aéroport dans un sac transparent refermable d'une capacité maximale d'un litre (sac de congélation avec fermeture de 20 cm x 20 cm). Seuls les gels, pâtes, lotions et cosmétiques liquides contenus dans des flacons d'une capacité maximale de 100 ml seront autorisés aux postes de contrôle des passagers dans tous les aéroports de l'UE/EEE. Notez que le nombre de sachets refermables en plastique est limité à un par personne. CLIQUEZ ICI POUR PLUS D’INFORMATIONS. (ajouter hyperlien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laileoulacuix
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2626
Localisation : Sur le plateau du Téléshopping
N° de membre 2013 : 14

MessageSujet: Re: Le déplacement   Jeu 12 Aoû - 5:41:12

Déplacement terminé. Dans l'ensemble bien, beaux paysages vu d'avion, même si la ville d'Oslo est a mon gout très moche. Une ville TRÈS même TROP chère pale Peu de choses à voir.. Temps pourri, chambre de l'auberge de jeunesse sans commentaire, le strict minimum, suffisant pour une nuit et demi. Malgré tout ça, belle approche des joueurs au stade la veille du match. Dédicace, quelques mots échangés et séance photo, puis présence dans le stade pour assister a l'entrainement des bleus. Un incident (une chute) en tribune qui condamnera Patrick à rester à l'hôtel le jour du match.. Plus tard dans la soirée, balade, bouffe sur le port assez sympa. Nuit de repos bien mérité. Le lendemain balades, achats, détentes, puis viens l'heure du match. [...] Fin du match, dernier hommage des IF pour les bleus à leur départ en bus.
Retour à l'hôtel, nuit blanche, départ vers 3h du mat pour la gare routière. Arrivée à l'aéroport, puis décollage vers 6h40 je crois. Arrivée sur Beauvais dans un état critique (la tête dans le * ). Tellement que j'en ai oublié ma casquette dans l'avion Crying or Very sad

Attends avec impatience l'Angleterre pour de nouvelles aventures Cool

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://supportersfrancais.forumactif.fr
Boidupastix

avatar

Nombre de messages : 8923
Localisation : K.IF
N° de membre 2013 : 013

MessageSujet: Re: Le déplacement   Jeu 12 Aoû - 6:40:52

a la tienne Flo

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://supportersfrancais.free.fr
kbor01

avatar

Nombre de messages : 316
Localisation : Bourg en bresse
N° de membre 2013 : 33

MessageSujet: Re: Le déplacement   Jeu 12 Aoû - 9:04:58

Déplacement bien sympathique avec le groupe. La ville d'Oslo est pas terrible pour une capitale, on a vite fait le tour des coins à "voir", l'hotel pour moi c'était largement suffisent après tout je ne demandais pas non plus du luxe pour un dep de foot (d'habitude je dors dans des cars qui pue l'alcool et le joint donc bon ...). Bon accueil de la part des joueurs la veille du match à la fin de leur entrainement. Pour le match très surpris de voir autant de Français dans notre tribune, même si la plupart était de Norvège. Ambiance correct pour un match amical, pas de quoi se casser la voix non plus dans ce genre de match. N'a pas dormis après le match, et retour assez difficile sur Bourg en Bresse (5 heures de route), mais bien content de retrouver mon coin quand même. J'en avais marre de paname ^^

Bilan : 3 matchs, 3 défaites : a la tienne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Racingdeparix

avatar

Nombre de messages : 5715
Localisation : franconville 95
N° de membre 2013 : 51

MessageSujet: Re: Le déplacement   Jeu 12 Aoû - 10:15:09

kbor01 a écrit:

Bilan : 3 matchs, 3 défaites : a la tienne

c'est ce que l'on appelle une semaine fructueuse !!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ovalix

avatar

Nombre de messages : 1852
N° de membre 2013 : 92

MessageSujet: Re: Le déplacement   Jeu 12 Aoû - 11:58:43

Racingdeparix a écrit:
kbor01 a écrit:

Bilan : 3 matchs, 3 défaites : a la tienne

c'est ce que l'on appelle une semaine fructueuse !!!!!!!!!!!!!!!!!

Surtout que ca fait deux victoires pour le Paris-SG et une pour la Norvège !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webdespingouins.com
Boidupastix

avatar

Nombre de messages : 8923
Localisation : K.IF
N° de membre 2013 : 013

MessageSujet: Re: Le déplacement   Jeu 12 Aoû - 12:17:01

Kevin, je te propose d'aller au Vel' cette saison et de ne pas venir en Angleterre pale

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://supportersfrancais.free.fr
kbor01

avatar

Nombre de messages : 316
Localisation : Bourg en bresse
N° de membre 2013 : 33

MessageSujet: Re: Le déplacement   Jeu 12 Aoû - 14:07:14

Pourr l'Angleterre tu peux être tranquille, maintenant je devrais essayé un truc. Me mettre parmis les supporters locaux en déplacement et avec les visiteurs à domicile, ça peut marcher ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cocominolta

avatar

Nombre de messages : 4400
Localisation : CLAYE-SOUILLY 77410
N° de membre 2013 : 42

MessageSujet: Re: Le déplacement   Jeu 12 Aoû - 15:07:33

merci Flo et Kevin pour les CR, vous avez des photos??

Flo...apres N Y, la Corse, forcement Oslo, ca change...mdr
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kbor01

avatar

Nombre de messages : 316
Localisation : Bourg en bresse
N° de membre 2013 : 33

MessageSujet: Re: Le déplacement   Jeu 12 Aoû - 15:18:47

J'aurais les photos demain ou après demain ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laileoulacuix
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2626
Localisation : Sur le plateau du Téléshopping
N° de membre 2013 : 14

MessageSujet: Re: Le déplacement   Ven 13 Aoû - 3:12:32

Cocominolta a écrit:
merci Flo et Kevin pour les CR, vous avez des photos??

Flo...apres N Y, la Corse, forcement Oslo, ca change...mdr
Wink

lol photos du voyage dispo sur mon Facebook pour ceux qui l'ont.

Ah! Kevin je sais qui tu es maintenant sur le fofo a la tienne

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://supportersfrancais.forumactif.fr
Ovalix

avatar

Nombre de messages : 1852
N° de membre 2013 : 92

MessageSujet: Re: Le déplacement   Ven 13 Aoû - 3:28:39

Je vous fais un CR ce matin si j'ai le temps (je repars dans 3 heures). Quand aux photos, la semaine prochaine car j'en ai pris énormément et faut que je les tris.

C'est tout sauf reposant les congés mdr2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webdespingouins.com
Racingdeparix

avatar

Nombre de messages : 5715
Localisation : franconville 95
N° de membre 2013 : 51

MessageSujet: Re: Le déplacement   Ven 13 Aoû - 3:41:47

Ovalix a écrit:

C'est tout sauf reposant les congés mdr2

Bah.......si tu veux te reposer, je peux te rendre service: donne les moi !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ovalix

avatar

Nombre de messages : 1852
N° de membre 2013 : 92

MessageSujet: Re: Le déplacement   Sam 14 Aoû - 4:42:19

Merci Didier mais je les garde. Voici mon CR. J'ai profité de mes 4 heures de train hier pour le taper. Il fait cinq pages word Grinj Ce n'est donc pas un CR mais un récit de voyage qui est adapté ici avec le nom de quelques IF qui sera enlevé probablement dans la version que je mettrais en ligne sur mon blog avec les photos (250 à peu près).

--------------------------------------

Mardi 10 août 2010

Après avoir récupéré Angélique, Florent et Bernard, nous arrivons à 7h50 à l'aéroport de Beauvais-Tillé où nous constatons que presque tout le monde est déjà là.
L'embarquement est long car il y a énormément de monde pour l'ensemble des destinations Ryan Air au départ de Beauvais. Petite réflexion pour les picards, va falloir penser à agrandir l'aérogare.

Au final je suis le dernier IF à embarquer (10 minutes de retard par rapport à l'horaire indiqué sur le billet pour la fermeture des portes mais bon je ne pouvais pas aller plus vite que la file d'attente). Je profite du voyage pour lire, préparer un petit programme de visite ainsi que me familiariser avec la ville et les transports urbains à partir du plan que j’ai (pour ceux qui l’ignore, j’ai la passion des cartes et de la géographie ce qui fait de moins un vrai GPS humain quelquefois).

Nous arrivons à Rygge au bout d'une heure trente de vol. Le temps de retirer de la monnaie locale (ca fait combien 50 € en NOK ?) et nous embarquons dans le car direction Oslo (on constate qu'il y a une heure de transport jusqu'à Beauvais et on prend conscience que le retour va nous obliger à partir extrêmement tôt).

Arrivée à Oslo, une fois la rue de l’hôtel identifié, nous nous séparons en petit groupe avec comme but de chercher à manger. Rendez-vous est donné à 15 heures à l'hôtel. Nous trouvons un kebab où nous croisons nos premiers couples de français en vacances (pendant deux jours j’aurais personnellement croisé une bonne quinzaine de français qui travaillaient sur place où étaient en vacances sans lien direct avec le match du mercredi soir et même si certains avaient des places pour le voir). Nous nous rendons aussi rapidement compte du prix de la vie. Nous sommes en Norvège depuis à peine trois heures que les 400 NOK retirées à l’aéroport sont déjà presque toutes dépensées (230 NOK pour le trajet aller - retour du car et 99 NOK pour se nourrir lors de ce premier déjeuner).

Tout le monde est là au rendez-vous à l’hôtel (enfin l’auberge de jeunesse même si pour le coup je n’ai pas fait de différence avec un hôtel) ou presque un petit groupe ayant réservé dans l’hôtel juste à coté. Nous allons mettre une bonne demi-heure à régler l’imbroglio au niveau des chambres (ils en avaient que quatre sur huit de réservée à la réception avant de trouver les quatre autres sur leur logiciel), Isabelle se chargeant de la partie traduction anglo-française (sur ce coup là, on n’a pas du améliorer la vision du français qui ne pratique pas les langues étrangères). Une fois les clés récupérées et la répartition faite rendez-vous est pris pour partir à l’entrainement des bleus. Dans la hâte, nous oublions de demander plusieurs clés. Gros oubli, ma chambre étant l’une de celles ne disposant que d’une clé. Confiant je la laisse à Bernard, mon colocataire pour le séjour. Une erreur que j’ai regrettée pour l’unique couac du séjour.

La chambre est correcte. Un bureau, une petite table avec un fauteuil confortable, tout comme les lits. La salle de bain ne dispose pas de poubelle par contre mais c’est bien la seule chose qu’on peut reprocher au lieu. Comme c’est une auberge de jeunesse, il y a énormément d’aller venu et de personne en bas à l’accueil profitant du point wifi et des canapés. C’est la première fois que j’ai regretté de ne pas parler un mot d’anglais histoire d’entamer la conversation avec quelques uns des voyageurs.

J’indique à Ginette et à quelques uns que je ne viens pas à l’entrainement et que je pars visiter la ville. J’apprendrais bien plus tard qu’un autre groupe l’a fait de son coté et que d’autres l’auraient bien fait également. Je montre au groupe qui va à l’entrainement comment se rendre à la station de métro la plus proche et quelle ligne prendre puis je pars de mon coté. Je ne reverrais personne jusqu’au lendemain, n’ayant pas de téléphone pour contacter qui que ce soit (la prochaine fois je me préparerais mieux mais c’est en se trompant qu’on apprend). J’ai bien pris rendez-vous avec certains à l’hôtel pour sortir le soir mais l’entrainement durera plus longtemps que prévu.

Après avoir relis mes notes, je décide de me diriger vers un premier monument qui n’est pourtant pas dans mes notes. Il me semblait un peu loin à la base et je craignais de n’avoir pas assez de temps mais finalement je l’intègre à ma visite, ce qui me permettra au retour de voir deux quartiers typiques d’Oslo Telthusbakken et Bergfjerdingen (qui ne sont pas des quartiers à proprement dit mais des rues).

Direction donc le Bislett Stadion. Ce stade est l’ancien terrain du club de Valerenga, construit en 1922, il a accueilli notamment les Jeux Olympiques de 1952. Il abrite chaque année le meeting d’athlétisme comptant pour la Golden League. Il a été entièrement restauré en 2005. Les portes du stade sont grandes ouvertes. J’en profite pour prendre quelques photos puis je me dirige vers Gamle Aker Kirke, église romane datant du début du XIIe siècle. J’en visite son parc (un cimetière en faite) puis redescend via Telthusbakken, un des rues que j’avais mis dans mes notes. Tout en pente, on y voit de vieille maison en bois du XVIIIe siècle qui ont été rénovées dans les années 1970 et des petits potagers que les habitants des lieux entretiennent. Puis se sera le premier cimetière d’Oslo (1808), le Var Frelsers gravlund où sont enterrés les grands noms du pays (dont le peintre expressionniste Edvard Munch, dont la pinacothèque de Paris consacre encore actuellement une exposition qui marche très bien d’ailleurs) et enfin le quartier de Bergfjerdingen.

Une fois ce premier circuit accompli, je redescends vers l’hôtel, les jambes un peu en compote (il faut dire que seul, j’ai l’habitude de marcher plus vite). J’ai rendez-vous à 19h00 pour sortir dans la ville avec un groupe qui était à l’entrainement. J’arrive à l’hôtel à 18h30. Je patiente à l’accueil, profitant des canapés et regardant les allers et venus des voyageurs. A 20h00, ne voyant personne arriver, je repars à la recherche d’un endroit où manger. Ce que j’ignore alors, c’est que l’entrainement c’est prolongé tardivement. En effet suite à la désastreuse Coupe du Monde et l’image donnée par l’équipe de France de football en Afrique du Sud, la FFF a décidé d’ouvrir grand les portes de la sélection à ses supporters. C’est donc sans trop de problèmes que mes camarades ont pu approcher le staff et les joueurs, demander des autographes, se faire prendre en photo, … Le groupe sera de retour à 20h30 à l’hôtel, soit une demi-heure après mon départ. Histoire de rire, je me ferais bien tard la réflexion que la Coupe du Monde 2010 m’aura embêté jusqu’au point de me faire passer une soirée en solitaire à Oslo. Plus sérieusement, cela est une suite de circonstance dont je suis en parti responsable comme ne pas avoir prévu de partir avec la possibilité de pouvoir appeler les gens sur place ne serait-ce que par mesure de sécurité.

Je décide de manger dans une brasserie napolitaine indiquée sur mon petit guide et qui se trouve sur une jolie petite place pas très éloignée de l’hôtel. Malgré mes quinze années passées au bord de la mer, les produits marins ne sont toujours pas ma tasse de thé et puis mes finances ne sont pas illimitées et il est temps de faire des économies. Je me rends donc sur l’Olaf Ryes Plass au Vila Paradiso. Je m’aperçois rapidement que mon choix est encore plus judicieux, la carte étant écrite en norvégien et en… italien. Je ne parle pas italien mais cette langue étant très proche des deux langues que je maitrise le plus (à savoir le français et l’espagnol), ca me permet de faire mon choix plus facilement que s’il avait fallu que la serveuse m’explique en anglais ce qu’il y avait au menu.
Une fois le diner terminé, je décide de finir la soirée sur Aker Brygge. Etant fatigué par la longue marche de l’après-midi et le fait de m’être levé à 5h00 du matin, je choisis de descendre vers le port en tramway. L’arrêt est sur la place, je tente de me renseigner sur le prix du billet, l’information est inscrite nulle part. De plus il n’y a pas de borne pour en acheter. A l’arrivée de mon moyen de transport, je demande dans un anglais très approximatif (le chauffeur ne le parle de toute manière pas) un billet. Ne comprenant pas le prix annoncé, je lui tends un billet de 50 NOK. Une fois la monnaie rendu, je comprends que le billet fait 40 NOK, ce qui ne me surprend même plus.

Le quartier d’Aker Brygge abritait autrefois les chantiers navals d’Oslo. Fermés en 1952 ils ont laissé place à un quartier flambant neuf moderne (donc acier et verre et non bois) abritant restaurants, commerces, bureaux et appartement de luxe. Je prend un verre dans un pub irlandais traditionnel en regardant les navires aller et venir dans le port sous la bienveillance de imposant Radhuset (hôtel de ville en norvégien), énorme bâtiment moderne (assez laid du reste mais dont la stature en impose vraiment) entouré de deux tours, construit en 1950 pour les 900 ans de la ville. J’ai la surprise de voir que dans les pubs irlandais, le prix de la pinte est à peine plus cher que chez nous ou en Irlande (un ou deux euros de différence ce qui est peu au vu des prix rencontrés jusqu’à présent). Je profite du moment pour écrire les quelques cartes postales à envoyer et prend rendez-vous le lendemain pour essayer de trouver une poste.

A 22h30, je décide de rentrer. La journée a été longue et celle de demain promet de l’être encore plus. En effet, le match étant prévu à 21h15 et le car pour le retour vers l’aéroport de Rygge à 3h30, il est probable qu’il sera exclu de dormir. Il faut donc profiter pour se reposer maintenant. Je choisis à nouveau l’option tramway. Cette fois, il y a une borne pour acheter de ticket à l’arrêt. Surprise ce dernier ne coûte plus que 26 NOK. Un mystère qui reste toujours entier à ce jour. Une fois à l’hôtel, je me dirige vers ma chambre. J’avais laissé comme consigne à mon colocataire Bernard de laisser la porte ouverte s’il était rentré et qu’il dormait. Mais dans la hâte lorsque nous avons récupéré les clés, je ne me suis pas aperçu que la porte donnant accès au couloir des chambres s’ouvrait elle aussi avec la clé. Je demande donc à la réceptionniste si elle peut m’ouvrir au moins la première porte (bizarrement j’ai réussi à me faire comprendre, mon anglais n’est peut être pas si mauvais que cela finalement). Elle m’ouvrira les deux. Je suis très surpris qu’on m’ouvre les portes de ma chambre sans me demander une quelconque identité… A moins qu’elle m’est reconnue au chapeau que je porte depuis mon arrivée ce qui n’est pas du tout réciproque (bien qu’elle soit au demeurant très jolie, je ne suis vraiment pas physionomiste).

Après une petite lecture, je m’endors rapidement (la fatigue aidant). Je serais réveillé par le retour de mon colocataire qui m’informe que deux programmes sont prévus le lendemain matin. Une ballade en bateau et une autre en car. La première me tente bien et comme il y participe aussi ca sera plus simple pour l’organisation. Le rendez-vous étant fixé à 8h30 devant l’hôtel, on décide de mettre le réveil à 7h30 le lendemain. On attendra un peu le lendemain, Bernard ayant confondu l’horaire, le bateau partant à 9h45 du port.

Mercredi 11 août 2010

Le bateau est un vieux gréement proposant une ballade en trois étapes. Il part de l’hôtel de ville pour se rendre à l’opéra nationale (inauguré en 2008) dans le quartier des docks puis il fait le tour de l’ile d’Hovedoya pour s’arrêter dans la presque île du Bygdoy avant de retourner au port. A chaque étape, il est possible de descendre, de visiter le coin et de reprendre le bateau lors de son prochain passage. Le groupe avec lequel j’ai embarqué, souhaite s’arrêter sur la première escale. Pour ma part je reste sur le bateau histoire d’apercevoir les îles au large d’Oslo puis de pouvoir visiter ensuite l’Akershus Slott Og Festning, ancien château des rois transformé ensuite en forteresse à canon qui abrite également le musée de la résistance norvégienne qui m’intéresse fortement.
Arrivé à la deuxième escale, le charme très celtique de la presque île de du Bygdoy me pousse à descendre. J’ai 1 heure et 45 minutes pour parcourir le secteur. Un coup d’œil à mon guide m’indique qu’il y a cinq musées à voir ainsi que le palais d’été du Roi Oscar Ier. Je décide de me rendre directement à pied vers ce palais. Après une marche à un bon rythme de 20 minutes, je trouve porte close. Je suis quitte pour repartir alors que la pluie commence à bien tomber. Je prends quelques photos, m’arrête au Vikingskipshuset (musée contenant trois drakars du Ixe siècle) puis reprend le bateau. Je croise le groupe de mes camarades qui s’arrêtent à leur tour sur place. Je leur informe de l’absence d’endroit où se restaurer sur place et ils me donnent rendez-vous à l’hôtel à 16h30 (ils arriveront à 18h00…). Je reprends le bateau pour rentrer au port. Je décide de me restaurer et je choisis pour cela le meilleur baromètre mondial du coup de la vie, à savoir un restaurant McDonalds. Cela me permet de constater qu’un menu coûtant en France 7€ en coûtera le double à Oslo.

L’après-midi sera consacrée à la visite de la citadelle, du centre-ville, du palais royal ainsi que la recherche d’une poste (d’ailleurs depuis mon arrivée je n’avais croisé qu’une seule boite aux lettres). Après avoir parcouru tout le centre-ville sous la pluie qui s’est intensifiée, je finis par la trouver quand je ne la cherche plus. Faisant une escale à la gare pour cherches des toilettes (que je ne trouverais finalement pas), je trouve enfin la poste promise ainsi qu’une boutique du club de Valerenga où j’achète une écharpe du club comme à l’accoutumée. J’arrive à l’hôtel peu avant 16h30. J’attends une demi-heure que le groupe avec qui je suis parti le matin arrive. C’est finalement un autre petit groupe qui arrivera. Avec l’aide de Christelle à la traduction (merci beaucoup) je me fais ouvrir une nouvelle fois la porte de ma chambre. Elle m’informe également du rendez-vous pour le départ au stade fixé à 18h00 à l’hôtel. Je profite de l’heure qui m’est offerte pour faire une petite sieste et prendre une douche.

A 18 heures, je descends à l’accueil pour le rendez-vous et dans le but de faire fermer ma chambre, mon colocataire n’étant toujours pas arrivé ce qui, sur le coup, m’a passablement agacé car cela me déplaisait de partir en laissant la chambre ouverte et m’obligeait à demander l’aide d’un réceptionniste qui n’a pas que cela à faire au vu de l’aller et venu dans une auberge de jeunesse. Finalement le groupe arrive au moment du départ, je laisse mes consignes à Bernard et la petite troupe peut partir direction l’Ulleval Stadion via le métro. La station où nous descendons est vielle et mal entretenue. A coté des portiques, les barrières en plexiglace n’ont jamais été remplacées de mesure ou chacun peut monter et descendre sans ticket. Les rames sont par contre modernes et propres. Contrairement en France où chaque ligne à ses propres rails et ses propres quais, ce n’est pas le cas à Oslo. Chaque station comporte deux quais (un peu chaque sens) unique pour l’ensemble des lignes. Ainsi notre train doit attendre à l’entrée de notre station que le précédent soit parti.

Après un voyage d’une quinzaine de minute, nous arrivons dans le quartier de l’Ulleval, pile devant le stade. A Oslo, le métro est extérieur partout sauf en centre ville. En faite les lignes s’arrêtent presque toute au même endroit dans le centre et diffèrent une fois dans les quartiers les plus éloignés ce qui nous donne l’impression de voyager dans le RER A. Le stade est moderne, entouré de boutiques de toute sorte (restaurant, fleuriste, …), d’hôtels et même d’un supermarché. Après avoir fait une escale dans la boutique football du stade (qui vend bon nombre de produit des clubs du monde entier, la France étant représenté par Bordeaux, Lyon et le Paris-S.G. mais pas Marseille - ce qui met à mal le statut de club français le plus populaire à l’étranger), nous faisons le tour du stade, discutons avec des supporters français, plaisantant et se faisant prendre en photo avec des supporters norvégiens. L’ambiance est bonne enfant et à aucun moment nous avons l’impression que l’image de la France a été écornée lors du mondial (chose dont je me doutais personnellement mais pour le coup, cela en est une bonne preuve). Mieux, dans la tribune visiteur, on rencontre énormément d’étrangers, ne parlant pas forcément français, maquillés ou portant nos couleurs.

Pendant le match je resterais assis (pour une fois j’ai laissé mon esprit contestataire au vestiaire dirons-nous), l’ambiance n’étant pas porteuse et des personnes derrières nous s’étant assis dès le début du match. Des chants seront bien lancés mais ils ne tiendront jamais trop longtemps et même une tentative d’Halo (création personnelle consistant à faire une petite chorégraphie amusante lors des Ola) sera rapidement étouffée. Je ne reviendrais pas sur la prestation peu enthousiasmante de notre équipe nationale (qui a pourtant visiblement beaucoup plus à la grande majorité de notre presse française qui est autant connaisseuse en matière de football que moi en matière d’anglais).

Le temps de sortir du stade et de rentrer à l’hôtel, il est finalement déjà presque une heure du matin. Je décide avec quelques uns de regrouper nos affaires et d’aller boire un coup. Finalement nous resterons au bar de l’hôtel (les quelques consommations que nous prenons nous permettrons d’écouler nos dernières couronnes restantes). A trois heures, on se dirige vers la gare routière. Le trajet vers l’aéroport est interminable, certains commencent un peu à dormir. Je tenterais personnellement un somme à l’aéroport couché par terre, mais le froid aura raison de moi. Finalement au petit matin, nous embarquons direction la France. Nous nous séparons à Beauvais, chacun se dirigeant vers sa voiture. Après avoir déposé mes compagnons de trajet, je rejoins mon humble demeure vers 11H30 très fatigué mais satisfait dans l’ensemble de mon séjour à Oslo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webdespingouins.com
Aboulelefrix

avatar

Nombre de messages : 1093
Localisation : Banque
N° de membre 2013 : 002

MessageSujet: Re: Le déplacement   Sam 14 Aoû - 9:53:23

Beau récit. J'aurais bien aimé participer à ce déplacement mais mon solde de congé a été bien entamé par le voyage en Afrique du Sud.
Comme je ne pourrai pas non plus me rendre en Bosnie pour des obligations professionnelles, je compte sur les participants pour nous faire vivre ces bons moments.

Merci donc à toi de nous avoir fait partager ton expérience norvégienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laileoulacuix
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2626
Localisation : Sur le plateau du Téléshopping
N° de membre 2013 : 14

MessageSujet: Re: Le déplacement   Sam 14 Aoû - 11:29:20

très beau CR a la tienne

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://supportersfrancais.forumactif.fr
Ovalix

avatar

Nombre de messages : 1852
N° de membre 2013 : 92

MessageSujet: Re: Le déplacement   Dim 15 Aoû - 14:59:28

Merci. En plus je suis vraiment content de moi pour le coup. Il faut dire que j'ai eu 4 heures de train pour le faire murir mdr2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webdespingouins.com
Boidupastix

avatar

Nombre de messages : 8923
Localisation : K.IF
N° de membre 2013 : 013

MessageSujet: Re: Le déplacement   Lun 16 Aoû - 2:01:26

Sympa le Cr, agréable a lire.
Des dysfonctionnements a garder bien en tête pour les prochains deps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://supportersfrancais.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déplacement   Lun 16 Aoû - 15:41:08

Je connaissais déjà la Norvège et Oslo lors d'un périple dans les années passées et encore un mois d'août, donc pas surprise pour une météo assez pourrie. Tantôt soleil, tantôt pluie.
Comme disent les Norvégiens, l'automne est en avance !!!
Oslo est une petite ville donc tout se visite en 1 jour. C'est souvent le départ pour découvrir un pays magnifique, les fjords et le nord du pays.

Je ne détaillerai pas mon séjour lors de ce déplacement, étant partie de mon côté, beaucoup de bonheur et d'agréables surprises !

Avec trois et quatre IF, nous avons été interviewés à l'hôtel des bleus, par les journalistes qui voulaient nos réactions pour accueillir les bleus.
http://videos.tf1.fr/jt-20h/football-j-1-avant-france-norvege-6034432.html

La Norvège est un pays très cher hélas pour nos bourses, une bière coûte tout autant qu'un verre de vin.
Mais quand même, je ne me priverai de rien, un bon gueuleton la veille du match, sur un bateau amarré au port d'Oslo (plateau de fruits de mer bien arrosé d'un vin blanc) sous un soleil - qui ne tardera pas à nous faire faux bond, le lendemain - pour me mettre en forme, juste avant l'entraînement des bleus et rejoindre les IF, déjà en place dans la tribune.

Je ne sais qui fera partie de la prochaine équipe, mais celle-ci m'a mis du baume au coeur, ne serait-ce que par le contact que j'ai eu avec elle.
Je ne parlerai pas du match, chacun a pu se faire une opinion sur place ou devant la télé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le déplacement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le déplacement
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Déplacement à Prague
» Grand Prix de F1 SPA (Belgique) [Déplacement CSR 29 Aout]
» Déplacement/Places pour Bercy -INFORMATIONS PAGE 1-
» Question de placement de tête
» Recherche Vélomobile pour un congrés sur les déplacement en vélo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Supporters de l'Equipe de France :: Norvège - France-
Sauter vers: